top of page

Rencontre avec Hitomi, la Maid qui a inventé le "Moe Moe Kyun"!


Interview Hitomi

Il y a peu, l'équipe de PACHI PACHI Project a fait la rencontre de LA maid qui a popularisé le concept de "Moe" au sein de l'univers des maids ! C'est parti : on vous présente la maid de légende des At-home cafe : hitomi !


Qui est la légendaire Maid hitomi ?


Akihabara maid commande

Hitomi est considérée comme une maid de légende des cafés at-home cafe .

C’est en décembre 2004, qu’hitomi commence à travailler comme maid pour At-home cafe. Elle a ensuite fait ses débuts en tant qu’artiste dans le groupe Kanzen Maid Sengen.

En 2005 elle remporte le prix du meilleur nouveau mot (ryūkōgotaishō toppu ten) avec le mot "Moe~".

En 2017, elle est nommée ambassadrice du tourisme d'Akihabara et sort son premier livre :”Tatta 7-tsubo no tēmapāku” (Un parc à thème de seulement 7 tsubo)

En 2019 elle apparaît dans l'émission de la NHK : “Professional Work Style” et enchaîne en 2020 avec la sortie de son second livre : “Kanaetai yume no mitsuke-kata” (Comment trouver les rêves que l’on souhaite réaliser).

Actuellement, hitomi continue ses activités de maid et participe à des événements en lien avec la pop culture au Japon et à l’international.


Interview d'hitomi : ses débuts, le "Moe Moe Kyun" et aujourd'hui !

Comment êtes-vous devenue une maid ?


hitomi : Au départ, j'étais ce qu'on appelle une "Gyaru" (mode vestimentaire japonaise et façon d'être, popularisé dans les années 1990/2000). J'avais la peau bronzée, les cheveux blonds et un maquillage prononcé. J'avais un style qui ressemblait plus à Shibuya qu'à Akihabara. C'est à cette époque qu'une émission de télévision, tard la nuit, a présenté les maid cafés. Comme j'étais du genre à m'intéresser aux mondes inconnus, j'ai voulu en apprendre plus sur les maids et je me suis lancée dans l'aventure.


Quels sont les défis que vous avez rencontrés en devenant une maid et comment les avez-vous surmontés ?


hitomi : Quand je suis devenue une maid, Akihabara était plutôt un quartier "otaku" , où les fans d'anime se rassemblaient. Une fille comme moi, n'était pas vraiment la bienvenue. Les clients étaient plus de 90% des hommes et ne me regardaient pas dans les yeux ou ne parlaient pas facilement avec moi. La plupart des filles qui travaillaient en tant que maids étaient des passionnées d'anime et proche de la "culture otaku". Contrairement à elles, je ne connaissais pas grand-chose aux animés et ne pouvais pas parler de sujets très pointus. J'étais complètement hors de ma zone de confort.


Dans une telle situation, normalement, beaucoup de gens penseraient à démissionner, mais j'ai décidé de faire de mon manque de connaissances une force. J'ai commencé à poser des questions aux clients, et ils ont commencé à apprécier de me répondre. C'est ainsi que j'ai transformé ma faiblesse en un atout !


interview Hitomi

Vous n'aimez pas les animés ?


hitomi : Depuis mon enfance, j'adore "Sailor Moon". Ce sentiment est toujours ancré en moi. Je pense que le désir de se transformer est quelque chose que tout le monde ressent à un moment donné.


Se transformer permet d'acquérir un pouvoir différent et c'est ce qui m'attirait.

Je suis convaincue que la source de mon désir de devenir une maid était probablement liée à "Sailor Moon".


Avez-vous remarqué des changements dans la culture des maid cafés ?


hitomi : Après environ six mois de travail en tant que maid, le mot "moé", qui était à l'origine utilisé sur Internet pour exprimer des sentiments mignons, a été nominé aux "Japan Buzzword Awards". Dans les médias, il a été associé à Akihabara et aux maid cafés. Cela a soudainement attiré l'attention de nombreuses personnes, y compris ses touristes, vers Akihabara, et a dynamisé tout le quartier. Ce monde qui était autrefois plutôt fermé s'est ouvert à de nouveaux horizons. Les maids qui travaillaient et le type de clients ont également changé. Les services et l'ensemble de la culture des maid cafés ont évolué, et cela continue de servir de base pour les changements à venir.


Hitomi at home cafe

Le profil des personnes qui veulent devenir des maids a-t-il changé ?


hitomi : Autrefois, il y avait principalement des fans d'animé et des otaku qui voulaient devenir des maids. Aujourd'hui, il y a des gens qui veulent simplement porter un uniforme de maid ou qui ont l'envie de se "transformer". Dans certains cas, des clientes qui venaient au café ont été tellement séduites par l'univers des maids qu'elles ont souhaité elles aussi rejoindre nos équipes en tant que maid. Chaque mois, plus de 100 personnes postulent pour travailler au café Akihabara at-Home.


Hitomi maid cafe akihabara

Vous avez inventé la célèbre expression "Moé Moé, Kyun!" (en formant un cœur avec les mains). Comment cette expression est-elle née ?


hitomi : À cette époque, je voulais rendre les maid cafés encore plus amusants, alors j'ai commencé à introduire un petit service personnel que j'appelais "exprimer son amour" (愛込め) dans les boissons et les plats que je servais. C'est à ce moment-là que j'ai réalisé que les clients qui venaient appréciaient le concept lié au mot "moé" et voulaient le ressentir davantage lors de leur expérience dans nos cafés. J'ai expérimenté plusieurs idées, et finalement, c'est la gestuelle et la phrase "moé moé, kyun!" (en formant un cœur avec les mains) qui a eu le plus de succès.


Akihabara at-home Cafe propose différents styles, notamment le "AKIBA BROADWAY" qui propose des spectacles, le groupe d'idoles "Maid-in", et même un cafe virtuel le "Virtual At-Home Café" . Pourquoi tant de variété ?


hitomi : La mission la plus importante que les maids offrent est de "faire sourire les gens". Au café, cela se fait à travers le service. Nous avons commencé en tant que café, mais au fil du temps, nous avons pu étendre notre service à travers des spectacles, de la musique, des Vtubers, etc. Je pense que de nouveaux types de maids continueront d'émerger tout en conservant cette philosophie de "faire sourire les gens". À quoi peut-on s'attendre en termes de changements et de possibilités pour les maids et les maid cafés à l'avenir ?


hitomi : De nombreuses choses deviennent numériques de nos jours. Cela apporte des avantages en termes de commodité, mais certains ressentent une inquiétude concernant la perte de ce qui est vraiment précieux. Même si le style des maids, y compris les versions virtuelles, évolue avec digitalisation de nos services, la valeur des maids en chair et en os ne peut pas être reproduite numériquement. C'est pourquoi je pense que la valeur des maids va continuer à augmenter. C'est pourquoi nous souhaitons que les maid cafés soient encore plus nombreux en tant que lieux joyeux, chaleureux et capables de susciter le "moé".

Maid Akihabara

Quelle est la différence entre les maids de la vie réelle et les maids virtuelles que l'on trouve dans les animes, par exemple ?


hitomi : Dans la réalité, il n'y a pas de connotation érotique liées aux maids. Les animés exagèrent souvent les choses, n'est-ce pas ? En réalité, les personnes qui viennent dans les maid cafés ne recherchent pas ce genre de chose. Ils viennent rencontrer le personnage de la maid elle-même, et c'est ce que nous offrons au café Akihabara At-home cafe.


Y a-t-il de plus en plus de clients venant de l'étranger ?


hitomi : Le nombre de clients étrangers augmente chaque année et cette année en particulier, il y en a plus que jamais. Il y a même des clients réguliers qui viennent à chaque visite au Japon. Il semble que beaucoup d'entre eux aiment les chats, car nous recevons souvent des demandes pour dessiner des chats sur les boissons et plats. Les touristes viennent au Japon pour profiter de ses attraits et ils comprennent le rôle des maids dans cette expérience.


Certaines personnes, en particulier à l'étranger, ont une image négative des maid cafés au Japon. Comment percevez-vous cela ?


hitomi : Au début, au Japon aussi, à cause du manque d'information, il y avait une image négative des maid cafés en tant que lieux louches où les filles servaient les hommes. Cependant, nous, à Akihabara at-home cafe, avons œuvré en suivant notre propre vision de ce que devrait être un maid café. Récemment, nous avons eu l'opportunité de participer à des événements à l'étranger, ce qui nous a permis de changer cette image et de réaliser que plus de gens que nous ne le pensions aiment les maid cafés. Les opportunités sont rares, mais nous aimerions continuer à promouvoir les maid cafés et à les intégrer à la culture japonaise.


Y a-t-il des précautions particulières que vous prenez lors de vos événements à l'étranger ?


hitomi : Lorsque nous participons à des événements à l'étranger, nous considérons qu'il s'agit d'une forme d'échange international pour faire découvrir la culture des maid cafés au plus grand nombre. Il arrive également que des familles viennent nous voir. Nous essayons donc de communiquer autant que possible dans la langue locale. De plus, nous nous concentrons sur le fait d'incarner le personnage de la maid. À l'instar de Mickey et Minnie de Disney, nous visons à ce que tous, quel que soit leur genre, puissent apprécier l'expérience.

Hitomi maid cafe

Qu'est-ce que la "fierté des maids" signifie pour vous ?


hitomi : En fait, j'ai inventé la phrase "la tenue de maid avec son coeur" (ハートにもメイド服を!). Cela signifie que le cosplay n'est que la partie extérieure, alors que l'essence de devenir une vraie maid réside dans le fait de l'incarner pleinement, tant dans les gestes que dans les conversations. C'est une philosophie que je souhaite continuer à préserver.


Un message pour nos lecteurs.


hitomi : Je n'ai pas encore eu la chance de visiter la France, mais j'aimerais beaucoup m'y rendre pour partager la véritable essence des maid cafés. Je suis convaincue que les maid cafés peuvent être appréciés partout dans le monde. J'espère avoir la chance de rencontrer tout le monde avec fierté en tant que maid.

 

Merci à hitomi et à toute l'équipe de at-home cafe pour leur accueil !


Et pour ceux qui veulent en savoir plus sur les maid cafés at-home cafe, voici quelques liens utiles !


Chaîne YouTube :at home cafe


Où trouver un café at-home cafe :


at-home cafe Akiba Cultures Zone 101-0021 1-7-6 Sotokanda Akiba Cultures Zone 5F Chiyoda, Tokyo

at-home cafe Akihabara Main 101-0021 1-11-4 Sotokanda Chiyoda, Tokyo

at-home cafe Akihabara Donki 〒101-0021 4-3-3 Sotokanda Don Quijote Akihabara 5F Chiyoda, Tokyo

at-home cafe Osaka 〒556-0005 SEM Building 4-9-13 Nihombashi Naniwa Osaka City, Osaka



Posts récents

Voir tout
bottom of page