top of page

Live Report, Ito Kashitaro : La commedia dell'arte


©Kashitaro Ito, Victor Entertainment Izanagi Records

La voix du sabre... en bois

Alors que les artistes J-music de l'Animagic 2023 se sont succédé, en utilisant l'habituelle bande son des showcases, un seul a tenté l'acoustique de bout en bout. Une performance étonnante, pour l'un des maîtres de l'Utaite. Accompagné uniquement de son guitariste, Ito Kashitaro aura en l'espace de trois concerts et quelques apparitions surprises conquit un auditoire habitué aux anisons, disons-le, plutôt formatées. Tel un samouraï œuvrant pour son shogun musical, il a affronté un public allemand avec un aplomb, un dynamisme et une générosité débordante. Son humour a fait mouche, et ses gaffes ont ravi la salle et cela durant tout le weekend. On peut dire que c'était lui la véritable star de la convention.


Mercedes, Volkswagen et Polizei

Par deux fois, et dans un allemand lu sur une pleine feuille A4, il a raconté ses déboires avec la police allemande avant d'arriver au Rosengarten de Mannheim. Ses problèmes sur l'Autobhan, les dialogues lunaires avec les autorités locales. J'ai vraiment regretté, à ce moment-là, de ne pas avoir mieux travaillé ma première langue à l'école. Il décrivait ses ennuis, toujours avec le sourire qui dépassait de son masque félin et souvent en éclatant de son rire si communicatif. Même la partie du public international qui ne pigeait rien était morte de rire à chacune de ses phrases. Il terminait fréquemment par louer les performances des voitures germaniques, plantant définitivement le drapeau de son clan sur le territoire allemand. Moment d'anthologie lors de sa dernière prestation, croyant qu'une bonne partie des 3 500 spectateurs comprenait ses facéties en japonais, le samouraï jeta ses notes traduites en allemand. Puis, sans micro, il continua à raconter sa vie en japonais à un auditoire qui se transforme alors en potes dans un bar durant une soirée bien arrosée.

©Kashitaro Ito, Victor Entertainment Izanagi Records

Du folk à la commedia dell'arte

C'est une première pour la convention, qui existe sous cette forme depuis près de 10 ans, mais un artiste a enchanté pendant trois fois 30 min le Mozartall plein a craqué avec ses sonorités folk-rock. La set list a légèrement changé durant ses différentes prestations, mais en gros, notre comédien a commencé par Piero, et ses "daijoubu" tonitruants, qui imposent directement le respect a capella. S'enchaine ensuite, la guitare rythmique qui vous achève dès les premiers accords et vous donne l'envie de danser, même déjà mort. C'est alors un Pierrot lunaire qui se dandine devant nous. Cette chemise blanche ample et ce masque qui ne le quitte jamais s'agitent tel un pantin désarticulé.

Caresses et ronronnements

On ne sortira plus de son univers sur des titres qui enchanteront vos oreilles jusqu'à la fin de chaque set. Les hits: Silent Minority, Vita Philosophica, Calc, Noman's dawn ou Ark of Memories s'enchainent avec cette énergie à la guitare et cette voix féline qui tente toutes les variations et souvent sur une seule syllabe. Avec ou sans micro (fréquemment sans, d'ailleurs) il performe vocalement, mais sans jamais vous abimer les oreilles. Tel un ronronnement, plutôt qu'un miaulement, il imite le chat, il devient chat et je vous promets que tous les spectateurs étaient prêts à l'adopter, en fin de convention.

©Kashitaro Ito, Victor Entertainment Izanagi Records

Ein Kleine Nachtmusik

Ito Kashitaro, n'a pas seulement transmis son énergie et fait mourir de rire l'assemblée. Il a aussi touché notre corde sensible, lorsqu'il a évoqué sa maman, professeur de musique, qui lui a fait découvrir la langue allemande par diverses comptines. Et ni une ni deux, il a repris l'une d'elle dans la langue de Goeth, et cela, sans notes, même fausse. Nul doute qu'elle doit être très fière de lui. Sans compter son humanité, son humour et son talent. Quel malheur que la Covid l'a empêché, au dernier moment, de prendre l'avion pour la session 2022 d'Animagic. Mais çela fait partie du personnage mi-Pierrot mi-Gaston Lagaffe. Sans aucun doute, il tiendra sa promesse de revenir…, s'il ne lui arrive pas d'autres déboires.


Animagic 2023, c'était du 4 au 6 aout au Rosengarten de Mannheim en Allemagne.


Retrouvez Ito Kashitaro sur:

Plus d'infos sur Animagic:















Posts récents

Voir tout
bottom of page